XK Theater Group

PARDON de Vincent Engel & Manuel Rivas. + installation transversale Paysages Humains

 Sinda Guessab, la mère.

PARDON 

 Une création multiforme de René Georges

+ installation transversale Paysages Humains# Une mémoire imprégnée d'Alain Roch.

d’après L’AMOUR SANS LE PARDON de Vincent Engel & LA LANGUE DES PAPILLONS de Manuel Rivas

avec Sinda Guessab et François Saussus

Régie Loïc Mottet

Cette création tout public, s'adresse particulièrement aux jeunes et aux écoles du secondaire, à travers un projet participatif, pluridisciplinaire et interactif. 

DEUX PLAIDOYERS ÉBLOUISSANTS DE RÉSILIENCE ! 

La création multiforme de René Georges, d’après L’AMOUR SANS LE PARDON de Vincent Engel & LA LANGUE DES PAPILLONS de Manuel Rivas, invite le public et particulièrement les jeunes à être les témoins directs de deux confessions qui interrogent notre temps présent. « PARDON », c'est un double plaidoyer autour du franquisme en Espagne et ces jeunes belges désœuvrés qui rejoignent l’État islamique. La transmission, le dialogue, la paix, la fraternité et la culture sont les carburants de cette création. « PARDON », c’est une mémoire partagée qui dit haut et fort qu’un autre monde est possible.

« Il est important de connaître notre histoire et l'histoire de l'autre, qui est finalement aussi notre histoire, celle de l’humanité », estime Mohamed El Bachiri. (1)

Nous le pensons aussi.

(1) Mohamed El Bachiri est Belge d’origine Marocaine, dont l'épouse Loubna Lafquiri a été tuée dans l'attentat de la station de métro Maelbeek à Bruxelles le 22 mars 2016, il vient d’écrire "Un jihad de l’amour", ses propos ont été receuillis par David Van Reybrouck. Son livre vient de paraître aux Éditions JC Lattès .

 

 François Saussus, Moineau.

PARDON se définit comme outil

« Pourquoi sommes-nous concernés par l'art ? Pour dépasser nos frontières, aller au-delà de nos limites, remplir notre vide – pour nous accomplir. Ce n'est pas une condition, mais un processus au cours duquel ce qui est sombre en nous devient lentement transparent. » 

Jerzy Grotowski (1933-1999) Metteur en scène polonais, théoricien du théâtre, l'un des plus grands réformateurs du théâtre du XXe siècle. 

« PARDON » est une création théâtrale pluridisciplinaire où la poésie de la langue et l’histoire font sens, certes, mais qui se définit aussi comme outil.

L’objectif est d’ouvrir un espace de dialogue universel, en donnant la parole aux jeunes, de récolter leurs témoignages sur les sujets abordés par « PARDON », de compiler leur humeur et sentiment sur l’époque. 

Pour cela, nous utiliserons plusieurs procédés pour entamer ce dialogue avec eux, comme des enregistrements de capsules vidéo qui étofferont les représentations. Nous travaillerons avec Comme un Lundi ASBL, spécialisée dans l'éducation aux médias et à la citoyenneté. 

Une parole qui se veut toutefois libre.

Trois questions seront posées aux jeunes : que diriez-vous à un jeune radicalisé ou en voie de le devenir et que voudriez-vous transmettre comme valeur aux autres, et à ce futur qui vous attend?

Comment ça marche? Extrait

Ce vaste projet implique des animations au préalable dans les écoles du secondaire, elles sont assurées par l’équipe de création et font partie du processus de médiation de « PARDON ».  Avec l'apport d’intervenants si nécessaire. Avec le soutien des tournées Art & Vie.

 

Dans une école (CM2) à Louga au Sénégal lors 3 ièmes Rencontres Internationales Francophones Abdou Diouf (RIFAD - Mars 2018)

 

Diffusion

Contact (Europe): René Georges

Tél.: +32 (0)488 285 024

production@xktheatergroup.be

Contact (Afrique de l'Ouest): Salifou Kientega

Tél.: +226 76 51 06 05

salifoukientega@xktheatergroup.be

Notre reportage au Sénégal (RIFAD à Louga) en mars 2018

Téléchargez le dossier

Comme un Lundi ASBL

 

Photos Xavier Istasse, Bernard Mairesse, Loïc Mottet