XK Theater Group

Curriculum de René Georges, acteur et metteur en scène.

Année 2015.

Mise en place de la phase 1 du projet de création pluridisciplinaire " Visions" à Gaoua et Ouagadougou au Burkina Faso. En partenariat avec la CITF, La Ville de Namur, Namur Confluent Culture, Le BIJ (Bureau International Jeunesse).


 Année 2014.

  • Organisation, et co-direction artistique du Festival Découvrez-vous! à Bois-de-Villers.
  • Acteur dans " Rue du 11 novembre", écriture et mise en scène de Michel Tanner. Une production d'Hypothésarts, la scène des écritures. Au Festival des Arts Forains – Namur en Mai 2014.
  • Conception et jeu dans l'animation "Book dinner". Diffusion en Belgique.
  • Reprise et tournée de L'Etat naturel des choses.
  • Sortie du film Un homme est un Homme en Belgique.

 

Saison 2013

  • Sortie du Film Un homme est un Homme au Sénégal en décembre 2013 (6 dates de projection) 

  • Tournée au Sénégal de Un homme est un Homme en décembre 2013 ( 7 dates)

  • Reprise de l'Etat naurel des choses au Théâtre Jardin Passion à Namur en octobre 2013 ( 8 dates)
  • Direction du workshop Live art "Construire des paysages humains 3" au Théâtre de Poche à Bruxelles. Du 1 au 12 Juillet 2013.

  • Adaptation, conception et interprétation dans « L'Etat naturel des choses ». En création du 6 au 7 juin 2013 au Théâtre Jardin Passion à Namur. Avec la complicité de la chanteuse Li-Lo et du poète Pierre Dancot.

  • Festival des Arts Forains – Namur en Mai 2013. Interprétation dans « À la recherche du mot perdu », basé sur des nouvelles de Jorge Luis Borges. Une production de Hypothésarts, la scène des écritures en coproduction avec Le service des Arts de la scène de la Province de Hainaut, La Fabrique de Théâtre et le Festival des Arts Forains – Namur en Mai.

  • Lecture et mise en espace à la bilbliothèque de Rochefort de : "Le livre de Joe" de Jonathan Tropper pour la compagnie Hypothésarts, la scène des écritures. 

  • PERFORMANCE avec CLAUDIA BOSSE (AT) GALERIE ROYALE CENTRALE - REWRITING HISTORY - Production : Cifas (Centre international de Formation en Arts du Spectacle), coproduction : Halles de Schaerbeek / Festival Trouble, en collaboration avec le Musée royal d’Afrique centrale. Avec l’aide du Forum culturel autrichien. Avec le soutien du Bourgmestre et de l’Echevine des Affaires néerlandophones et de la Vie de Quartier, et du Collège des Bourgmestre et Echevins de la Commune d'Ixelles. Avril 2013.

  • Immersion et préparation du WORKSHOP THEATRAL EN PAYS LOBI AU BURKINA FASO : les rites et pratiques ancestrales africaines autour de la naissance et les funérailles chez les Lobi et Dagara / BURKINA FASO...

  • Animation d'un atelier autour de la lecture publique à destination des bibliothécaires. En partenariat avec le Service Provincial de la Province de Namur et Hypothésarts, la Scène des Écritures.

 

Saison 2012

  • "Le Test" de Lucas Bärfus. Du 3 au 26 mai 2012 à 20h30, relâche les dimanches et lundis! Production du Théâtre de Poche à Bruxelles. Mise en scène et conception. 
  •  Direction du workshop "Construire des paysages humains 2" au Théâtre de Poche à Bruxelles. Août 201
  • « Un homme est un Homme », en tournée au Burkina Faso, Sénégal et Côte d'Ivoire.REGARDEZ les VIDEOS, et suivez le récit de notre tournée 2012 au Burkina Faso, Sénégal et Côte d'Ivoire. Cliquez sur : www.unhommeestunhomme.com

 

Année 2011

  • Direction du workshop "Construire des paysages humains 2" au Théâtre de Poche à Bruxelles. Août 2011.
  • Lecteur du livre « La Langue de ma mère » de Tom Lanoye (NL/FR) à la Librairie Papyrus à Namur.

  • Dans le cadre de « Je lis dans ma commune ». Lecture d'extraits choisis à la Librairie Papyrus à Namur.

  • Mise en scène de « Barbe Bleue, espoir des femmes » de Dea Loher au Grand Manège à Namur, puis en tournée aux Ecuries de Charleroi Danses et au Carreau, Scène Nationale de l'Est Mosellan à Forbach (France) en mars et avril 2011.

 

 Année 2010

  • Collaboration artistique sur la création de « Entre cime et racines » avec le Théâtre des Zygomars pour le Festival Jeunes Public de Huy.

  • Création de « Un homme est un Homme » au Théâtre de Poche (Co mise en scène et écriture). En tournée au Burkina Faso en juin et juillet 2010. Nommé au Prix de la Critique 2010 (meilleure scénographie)

  • Work shop de "Un homme est un Homme" à Marseille au Théâtre de la Cité.
  • Conférencier invité au Conservatoire Royal de Liège (ESACT, section Art dramatique). Classe de Jacques Delcuvellerie. Direction de l'exercice autour du texte « Janna » de René Georges.

 

Année 2009

  • Reprise de « Bash, latterday plays de Neil Labute » en tournée en France et Belgique (BXL, Namur, Andenne, Arlon, LLN, Ath, Wanze, Profondeville…)

  • Participation comme acteur et metteur en scène aux lectures de la Balsamine 2008-2009, un rendez-vous mensuel, avec la participation de Magali Pinglaut, René Georges, Christian Crahay et Olivier Coyette. Une équipe de jeunes acteurs met en voix, un lundi par mois, des textes contemporains, si possible inédits, de préférence d’auteurs belges, qui ont fait l’objet d’un coup de cœur. Coup d’état de Justin Fleming, Ismail-Hamlet de Hakim Marzougui, Beyrouth Adrénaline de Hala Ghosn et Jalie Barcilon, Les lectures sont organisées grâce à l’aide du Centre des Arts Scéniques, du Centre des Ecritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles et de la SACD.

  • Préparation de la création « Un homme est un Homme » sur l’exode. Un travail de recherche et de création artistique sera fait à partir de témoignages de migrants. Un partenariat de création entre l’XK Theater group, la Compagnie du Roseau (Ouagadougou, Burkina Faso), le Cito (Ouagadougou, Burkina Faso), la CENASA (Burkina Faso), le Fest’art (Sénégal), la Compagnie Koykoyo de Niamey (Niger), et le Théâtre de Poche (Belgique, Bruxelles) Work shop présenté au Cito (Ouagadougou, Burkina Faso) en Juin 09.

  • Diffusion : Burkina Faso, Niger, Sénégal, Côte d’Ivoire, France et Belgique.

  • Conférencier invité à l’IAD (section Théâtre) et direction de l’exercice de Master « Peanuts » de Fausto Paravidino. Janvier 2009. Salle Salmingondis.

  • Conférencier invité au Conservatoire Royal de Liège (section Art dramatique). Classe de Jacques Delcuvellerie. Direction de l’exercice BAC de première année « Chaise » D’Edward Bond.

 

Année 2008

  • Mise en scène de « In limine » de et par Michèle Nguyen pour le festival de Mythos à Rennes 2008.

  • Reprise de « Bash, latterday plays » de Neil Labute au Théâtre des Doms dans le cadre du Festival d’Avignon 2008. Une production avec l’XK Theater Group, en coréalisation avec la CAPT, le ZUT (Zone Urbaine Théâtre) et le Théâtre jardin passion à Namur.

  • Participation comme acteur et metteur en scène aux lectures de la Balsamine 2007-2008, un rendez-vous mensuel, avec la participation de Magali Pinglaut, René Georges, Christian Crahay et Olivier Coyette. Une équipe de jeunes acteurs met en voix, un lundi par mois, des textes contemporains, si possible inédits, de préférence d’auteurs belges, qui ont fait l’objet d’un coup de cœur. Les lectures ont lieu les 22 octobre, 12 novembre et 17 décembre 2007 et les 18 février et 17 mars 2008 à 20:00. Organisées grâce à l’aide du Centre des Arts Scéniques, du Centre des Ecritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles et de la SACD. Mise en lecture d’ Une jeunesse perdue dans un abattoir d’hommes, de Ephrem Inganji Ndayizigiye (Rwanda)

 

Année 2007 

  • Mise en scène de  « Bash, latterday plays » de Neil Labute, une production avec l’XK Theater Group et la CAPT, une coréalisation avec le ZUT (Zone Urbaine Théâtre) à Bruxelles, et le Théâtre jardin passion à Namur. Nommé au prix du Théâtre 2007, dans les catégories « meilleure mise en scène, meilleur actrice et acteur ». Prix de la critique dans la catégorie « Meilleure actrice » pour Lara Persain.

  • Reprise de « La Vague à l’âme » d’après l’œuvre de Fernando Pessoa (Reprise – création), mise en scène de Christian Leblicq, à la Maison de la Poésie de Namur, en coproduction avec le Théâtre de Namur et Hypothésarts. Rôle : Fernando Pessoa.

 

Année 2006

  • Mise en scène de «  Maison d’arrêt » d’Edward Bond, en coproduction avec l’XK Theater Group, La CAPT, le Théâtre de Poche, avec la participation du Centre des Arts Scéniques. Coordination, initiation et gestion du projet « Deux moulins à grains pour le Burkina Faso ». Un projet de sauvegarde des instruments traditionnels de L’Afrique de l’Ouest, en partenariat avec le Théâtre de Poche et le Festival Esperanzah (Belgique). Tournée de prospection réalisée en mai 2006. Mise en place du projet et lancement des opérations.

  • Récitant au « Printemps des poètes », à la Maison de la Poésie de Namur, à l’occasion de la publication bilingue par les éditions l’Arbre à Paroles de l’anthologie Words Unbound/Mots déchaînés. Poètes de Belgique, d’Angleterre, de France et d’Irlande.

  • Récitant sur une création musicale contemporaine de Jeanne et Georges Colin, autour de l’œuvre du poète André Doms « L’Ost - Rhapsodie », à la Maison de la Poésie de Namur, à la Maison de la Poésie D’Amay, et à la Sation d’Art du Franc Bois à Hemptine, mais aussi à la Casa Nicaragua à Liège.

 

Année 2005

  • « Black Milk » de Vassily Sigarev, au Rideau de Bruxelles dans le cadre d’Europalia Russie. Rôle : Mishanya

  • Mise en scène et écriture de « Profération de nos mots les plus cachés ». Un atelier - création réalisé dans le cadre du Manifeste 2005 à Grande-Synthe (France)

  • Assistant du réalisateur Xavier Istasse sur le documentaire "Namur-Wisconsin" réalisé au Wisconsin USA.

  • Production, pilotage, et coordination du groupe instrumental « Rayangnewindé » du Burkina Faso dans le cadre du Festival Esperanzah 2005.

  • Reprise de « La Vague à l’âme » d’après l’œuvre de Fernando Pessoa (Reprise – création), mise en scène de Christian Leblicq, à la Maison de la Poésie de Namur, en coproduction avec le Théâtre de Namur et Hypothésarts. Rôle : Fernando Pessoa.

 

Année 2004-2003

  • Lancement de l’opération « Tous en scène pour la paix » en RDC, une initiative du Théâtre de Poche à Bruxelles. Une vaste campagne de sensibilisation, démobilisation, et de réinsertion des enfants soldats. (1)

  • Tournée Africaine de « Allah n’est pas obligé » d’Ahmadou Kourouma au Burkina Faso et en RDC.

  • Reprise, recréation de « La Vague à l’âme » d’après l’œuvre de Fernando Pessoa (Reprise – création), mise en scène de Christian Leblicq, à la Maison de la Poésie de Namur, en coproduction avec le Théâtre de Namur et Hypothésarts.

  • « Visage de feu Parasite » de M.V Mayenburg, mise en scène de Michel Bernard, au Théâtre de Poche à Bruxelles. Rôle du père.

  • Mise en scène, création de « Allah n’est pas obligé » d’Ahmadou Kourouma, au Théâtre de Poche à Bruxelles. Tournée internationale.

 

Année 2002

  • Mise en scène, traduction et adaptation de «  Pulsion » de Franz Xaver Kroetz, au Théâtre de Namur, et repris au Théâtre de Poche.

  • Voyage de repérage au Burkina Faso en vue de préparer le spectacle « Allah n’est pas obligé » de Ahmadou Kourouma. Mise en place d’un vaste projet de sensibilisation aux enfants des rues.

 

Année 2001 

  • « Anéantis » de Sarah Kane, mise en scène de Michel Bernard, crée au Théâtre Marni. Reprise au Théâtre de L’Ancre et au Théâtre de Poche à Bruxelles. Rôle du soldat.

  • « Le café des patriotes » de Jean-Marie Piemme, mise en scène de Philippe Sireuil, au Théâtre de Lille et au Théâtre Varia à Bruxelles. Rôle de Gianni Gorda.

 

Année 2000

  • « Jeux de deux » de Sami Keskivähäla (Finlande), mise en scène d’Isabelle Marcelin et Didier Payen, au Marathon Européen de l’Ecriture, organisé par Temporalia. Rôle de l’homme.

  • « Chien » de Paul Nizon, mise en scène de Christian Leblicq, au Théâtre de l’Ancre.

  • Animation d’un stage théâtre basé sur les écritures automatiques au Tap’s à Namur.

  • « Ciment » de Heiner Müller, mise en scène de Françoise Berlanger et Jean-Christophe Lauwers, au Bunker à Bruxelles. Plusieurs rôles.

 

Année 1999 

  • « Le dernier chant d’Ophélie », création de la compagnie du Grand Guignol, mise en scène de Dominique Roodthooft, au Festival des Arts Forains à Namur et au Festival International de Châlons-sur-Saône (Mention spéciale du public) Rôle du mousse.

  • « Le baiser de la femme araignée » de Manuel Puig, mise en scène de Marion Pitterman, à l’Espace Senghor à Bruxelles et au Festival de Liège. Rôle du révolutionnaire.

  • « Les Bains » de Vladimir Maïakovski, mise en scène de Jean-Michel Frère (Compagnie Victor B), au Théâtre de Namur.

 

Année 1998 

  • « Ubu Reine » d’après les carnets secrets d’Helena Ceausescu, mise en scène de Michel Bernard, au Théâtre de la Balsamine à Bruxelles et au Cirque divers à Liège. Rôle de Nicolas Ceausescu.

  • « La langue, l’exil » d’après Tahar Ben Jelloun et Mahmoud Darwich, mise en espace de Christian Leblicq. Récital poétique.

  • « La Vague à l’âme » d’après l’œuvre de Fernando Pessoa, mise en scène de Christian Leblicq, au Théâtre de Namur (75 représentations en Belgique). Rôle du poète.

  • « Da solo » de Nicole Malinconi (lecture), à la librairie Papyrus à Namur.

  • Lecture - Spectacle des textes de Nicolas Ankoudinoff et Virginie Thirion, dans le cadre des Giboulées de la Balsamine.

 

Année 1997-1996 

  • « A ceux qui viendront après nous », par le Collectif Brecht, mise en scène de Nathanaël Harcq, au Centre Culturel Jacques Franck.

  • « Pièces d’identité – Les Grandes Ombres » de Jean–Marie Piemme, mise en scène de Michel Bernard, au Théâtre de la Balsamine. Rôle du narrateur.

  • « Une certaine image du bonheur », texte et mise en scène de Jean-Michel Frère - Compagnie « Victor B » au Théâtre de Namur. Rôle de Saturnin.

  • « La cruche cassée » de Heinrich Von Kleist, mise en scène de Janine Godinas, au Théâtre Varia à Bruxelles et à la Rose des Vents à Villeneuve d’Asq. Rôle de La lumière.

  • « Le Public » de Garcia Lorca, mise en scène de Frédéric Dussenne, au Théâtre de Poche à Bruxelles. Plusieurs rôles.

 

Année 1995

  • « Simenon » de Jean Louvet, mise en scène de Armand Delcampe, au Théâtre Blocry à Louvain-la-Neuve. Plusieurs rôles.

  • « Le malade imaginaire » de Molière, mise en scène de Armand Delcampe, au Théâtre Jean Vilar à Louvain-la-Neuve. Rôle du médecin.

 

Année 1994

  • « Turandot » de Gozzi, mise en scène de Yves Claessens au Théâtre de L’Escalier à Namur. Rôle d’un militaire.

  • « Temporairement épuisé » de Hubert Colas, mise en scène de Jules Henri Marchant, au théâtre de Poche, dans le cadre des Premières Rencontres 1994. Rôle de Franz.

 

Année 1993

  • « Victor B », texte et mise en scène de Jean-Michel Frère, aux Bateliers à Namur et à L’Atelier Sainte-Anne à Bruxelles - Prix spécial du jury du Journal le Soir au « Festival Théâtre en Compagnies » -. Rôle de Victor B.

 

Cinéma 

  • « Rosencrantz et Guildenstern sont morts ». CM de Frédéric Leyendecker (Allemagne)

  • « Aspic et cœur ». MM de Michel Hanse (Belgique)

  • « Zo ». MM de Michel Falese et Xavier Istace (Belgique)

  • « Manège ». CM de Frédéric Mercier (France). IAD 2000

  • « La luxure ». CM de Frédéric Guillaume. INSAS 2001

  • « Noria ». MM de Vito Candale et Nathalie Rosseti 2001 (Italie)

  • « Une vidéo clip pour Nirvana », réalisation de Xavier Istace.

 

Mise en scène

  • Mise en scène de « Barbe Bleue, espoir des femmes » de Dea Loher au Grand Manège à Namur, puis en tournée aux Ecuries de Charleroi Danses et au Carreau, Scène Nationale de l'Est Mosellan à Forbach (France) en mars et avril 2011.

  • "Le Test" de Lucas Bärfus. Du 3 au 26 mai 2012. Production du Théâtre de Poche à Bruxelles. Mise en scène et conception.
  • Collaboration artistique sur la création de « Entre cime et racines » avec le Théâtre des Zygomars pour le Festival Jeunes Public de Huy.

  • Création de « Un homme est un homme » au Théâtre de Poche (Co mise en scène et écriture). En tournée au Burkina Faso en juin et juillet 2010. En tournée au Niger, Côte d'Ivoire, Sénégal, Mali, RDC en mai et juin 2012. Nommé au Prix de la Critique 2010 (meilleure scénographie)

  • Conférencier invité au Conservatoire Royal de Liège (section Art dramatique). Classe de Jacques Delcuvellerie. Direction de l'exercice autour du texte « Janna » de René Georges.

  • Mise en scène de « In limine » de et par Michèle Nguyen pour le festival de Mythos à Rennes 2008, reprise prévue au Théâtre de la vie en décembre 2008.

  •  « Bash, latterday plays» de Neil Labute, une production de l’XK Theater Group. En coréalisation avec le ZUT (Zone Urbaine Théâtre à Bruxelles, et le Théâtre Jardin Passion à Namur.

  • « Maison d’arrêt » d’Edward Bond, une production de l’XK Theater Group, joué au Théâtre de Poche à Bruxelles et à la Fabrique de Théâtre (Hainaut)

  • Mise en scène et écriture de « Profération de nos mots les plus cachés ». Un atelier - création réalisé dans le cadre du Manifeste 2005 à Grande-Synthe (France)

  • « Allah n’est pas obligé » d’Ahmadou Kourouma, au Théâtre de Poche (Janvier 2004) et en tournée au Burkina, RDC, France.

  • « Pulsion » de Franz Xaver Kroetz, au Théâtre de Namur et au Théâtre de Poche (Novembre 2002)

  • « Printemps » dans un jardin de fous » d’Henri Frédéric Blanc, (Assistanat de Christian Leblicq) au Théâtre de L’Ancre (Mai 1999), reprise au Théâtre des Martyrs en 2003, en tournée toujours…

  • « Excédents de poids, insignifiant amorphe » de Werner Schwab, aux Bateliers à Namur (Novembre 1999) Une production du TAP’s (Namur)

 

Stage

  • Edward Bond, au CIFAS (2002)
  • Daniel Mesguich, Racine et Pinter.
  • Dostoïevski, avec Pierre Laroche, CIFAS.
  • Pina Bausch, avec Dominique Rudzinski, Espace Sud.

  • Heiner Müler, avec Isabelle Pousseur, Théâtre Océan Nord.

  • Hugo Claus, avec Caroline Van Gastel, Espace Sud.

  • L’acteur face à la caméra, avec Ipso Facto.

 

 

Divers 

  • A participé activement à l’opération  TOUS EN SCENE POUR LA PAIX (1) en RDC, initiée par le Théâtre de Poche de Bruxelles en collaboration avec l’ASADHO (association Africaine des Droits de L’homme), Le Ministère des Affaires étrangères de Belgique (Programme de Promotion de la Paix en RDC), La CONADER (Commission Nationale de Désarment, Démobilisation et Réinsertion), Le GADERES (Le Groupe d’Action pour la Démobilisation et la Réinsertion des Enfants Soldats), L’UNICEF et la Croix Rouge. Initiateur d’un atelier créatif avec les enfants des rues de Ouagadougou en partenariat avec « les Jeunesses du Monde », organisme Québécois.

  • Initiateur d’une campagne nationale de sensibilisation sur les enfants des rues du Burkina Faso (récolte de plus de 8000 dessins d’élèves, qui furent ensuite distribués dans les écoles de Belgique), en partenariat avec l’Association « Les enfants du Théâtre » de Ouagadougou, La Croix Rouge, Le Centre Wallonie Bruxelles et le CGRI. 

  • Donne des formations à des futurs instituteurs et enseignants du secondaire.
  • Anime des ateliers d’écritures pour jeunes défavorisés.

  • A écrit plusieurs scénarios de fiction dont Le fils du soleil.

  • Prête sa voix à des documentaires et des cd-rom.

  • Président et relation publique du Festival Esperanzah! à Floreffe.

  • Ex-membre du conseil d’administration du Théâtre de Poche à Bruxelles.

  • Ex-conférencier à l’Institut des Arts de Diffusion (section théâtre) à Louvain La Neuve et au Conservatoire de Liège (ESACT)

  • Ex-coordinateur du comité « Azour » de Profondeville, un comité qui assure la défense des sans papiers sur le territoire de la commune.



Prix et distinction

 

"Un homme est un Homme" de René Georges a été nommé au prix de la critique 2010, dans la catégorie: Meilleure scénographie (Dao Sada et Olivier Wiame).

Prix Tarmac 2009 du Monde Francophone (Paris) pour l'écriture de la pièce "Janna". Auteur: René Georges.

Finaliste au Prix des metteurs en scène pour l'écriture de la pièce "Janna". Auteur: René Georges.

"Bash, latterday plays" de Neil Labute faisait partie de la Sélection officielle du Théâtre des Doms lors du Festival d’Avignon 2008.

Nommé au Prix de la critique 2007, dans les catégories: Meilleure mise en scène (René Georges). Meilleure actrice (Lara Persain). Meilleur acteur (Fabrice Rodriguez) pour "Bash Latterday plays" de Neil Labute.

Prix de la critique 2007 dans la catégorie "Meilleure actrice" attribué à Lara Persain pour son interprétation dans "Bash, latterday plays" de Neil Labute

Prix de l'Union des Artiste 1993.

Prix spécial du jury du Journal Le Soir au "Festival Théâtre en Compagnies 1994", attribué à René Georges pour son interpréation du rôle de Victor B, mise en scène de Jean-Michel Frère.

René Georges est diplômé de l'Institut des Arts de Diffusion de Louvain-La-Neuve (IAD). Mention: Grande Distinction.


PDF

Photo

(1) TOUS EN SCENE POUR LA PAIX

Le Poche au Congo...

Le Théâtre de Poche soutient la démarche citoyenne des artistes congolais affirmant leur appartenance à la société civile congolaise.

Comme le dit Roland Mahauden à chacun de ses retours : ce qui frappe en arrivant au Congo c’est le manque de structures, la désorganisation générale, l’insécurité, la pauvreté… et pourtant, dans cet environnement inimaginable pour nous, certaines personnes se battent pour rendre possible l’impossible et faire changer les choses. Tous en Scène pour la Paix existe aussi pour leur rendre hommage.

La vaste campagne de sensibilisation à la réinsertion des enfants associés ou ayant été associés aux forces et groupes armés lancée en RDC par le Théâtre de Poche début novembre a rencontré un franc succès. Ce ne sont pas moins de 23.000 spectateurs qui ont pu assister à Kinshasa et dans le Bas Congo à l’une des 60 représentations librement inspirées de Allah n’est pas obligé présentées par les six troupes kinoises associées à cette campagne (Le Théâtre des Inattendus, La Compagnie de théâtre congolais, la Canacu, La Compagnie Théâtrale des Intrigants, le Cedrafa-Théâtre, L’Atelier Théâtr’Action). Dans le Katanga, la Délégation Wallonie-Bruxelles chapeaute, en ce moment, l’opération menée par 8 troupes jouant en français et en swahili.
Début mars, nous avons lancé la deuxième phase du projet qui se déroulera en Province Orientale à Kisangani, Bunia et Isiro, des régions où la réalité des enfants-soldats est une réalité quotidienne. Peu après, Tous en scène pour la Paix rejoindra Mbandaka, en Province d’Equateur pour une série de représentations en collaboration avec la Croix Rouge de Belgique.

Cette vaste campagne théâtrale de sensibilisation (déjà 100.000 spectateurs), initiée par le Théâtre de Poche en collaboration avec l’Asadho (association africaine de défense des droits de l’homme) et le Groupe Lotus, a reçu l’aide du Ministère des Affaires Etrangères de Belgique (programme de promotion de la paix en RDC), La Ville de Bruxelles, la Communauté française, le soutien de la Délégation Wallonie-Bruxelles de Kinshasa, du CGRI et de la Croix Rouge de Belgique. La Conader (Commission Nationale de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion) a accepté de parrainer l’ensemble de l’opération.
Le Gaderes (le groupe d’action pour la Démobilisation et la Réinsertion des enfants soldats) étant quant à lui partenaire actif de «Tous en Scène pour la Paix».