XK Theater Group

UN hOMME EST UN HOMME

Une création théâtrale Nord /Sud, impliquant deux continents (Europe et Afrique), des créateurs venus de six pays différents (Burkina Faso, Sénégal, Tchad, Belgique, Rwanda et France). Une enquête approfondie de près de 2 ans. Une quarantaine de témoins, des représentations suivies de débats et ateliers au Burkina Faso, Sénégal, Côte d’Ivoire…Un film retrace cette aventure commencée en 2008. 
  
Afazali Dewaele. Photo de Stéphanie Jassogne
 

UN hOMME EST UN HOMME est une pièce de théâtre mise en scène par René Georges et Salifou Kientega. Cette création théâtrale Nord-Sud sur le thème de l’immigration conte le récit hallucinant de trois africains en partance pour le rêve blanc. L’objectif de ces trois hommes: prendre un bateau et mettre les pieds en Europe, afin de trouver ce travail tant rêvé qui plus tard les feront revenir au pays les mains pleines et l’honneur retrouvé. Pour cela, ils sont prêts à tout. Malgré la solidarité qui les unit, un seul réussira à passer à travers les épreuves que sont la traversée du désert et de la mer, la misère, l’abandon, la faim et la soif, les jets de pierres, les crachats et l’humiliation. Où qu’ils passent ces hommes ne sont jamais les bienvenus… Pourtant, « un homme est un Homme »… 

Ce projet théâtral écrit par René Georges et Olivier Coyette est le fruit de deux ans de travail d’enquête sur le terrain afin de recueillir les témoignages des déboutés de l’Occident.

Après le succès de nos tournées 2010 et 2012 au Burkina Faso, Sénégal et Côte d'Ivoire, "UN hOMME EST UN HOMME termine sa route au Sénégal... Cette ultime reprise est prévue en décembre 2013. Soit, déjà plus de 16.000 kilomètres parcourus à travers le Burkina Faso, le Sénégal et la Côte d'Ivoire... 

"Fruit de deux ans d'enquêtes, le spectacle captive. Les comédiens (Afazali Dewaele, Ansou Diedhiou, Charles Wattara) servent avec feu une mise en scène brillante, lumineuse..."
Le Soir, Catherine Makerel
 
 
"D'une grande justesse théâtrale avec un jeu d’équipe très réussi. Inoubliable, l’étonnante évocation, minimaliste et intense, de la mortelle traversée de la mer en barque des trois acteurs «soudés» dans un beau combat de survie..." La Première, Christian Jade
 
 
 "Pas de déploiement de moyens sophistiqués pour transmettre les émotions et pour que le spectateur se sente pris à témoin, d'autant que les acteurs sont dotés d'une belle présence et d'un discours direct adressé au public. Ici, au souci pour le fait de société s'adjoint le souci de la forme. Il y a beaucoup plus de recherche, tant par la langue offrant de beaux passages poétiques, que par la direction d'acteurs et la théâtralité jouant avec les symboles."
Rue du Théâtre, Suzane Vanina
 
 
 UN hOMME EST UN HOMME is meer dan een avondje uit. Het stuk wil debatten openen. Tonen dat de ‘wij zijn allemaal mens’-gedachte geen verworvenheid is, maar een doel dat roept om verwezenlijking. Theatermaggezien - 28 Juni 2010 - Heleen Mercelis
 
Texte original de René Georges | Collaboration à l’écriture Olivier Coyette | Distribution Ansou Diedhiou Afazali Dewaele Charles Wattara | Mise en scène René Georges et Salifou Kientega| Scénographie et costumes Dao Sada | Collaboration à la scénographie Olivier Wiame | Images René Georges | Musique Vincent Cahay | Eclairage Xavier Lauwers | Régie Europe Nicolas Stroinovsky Isabelle Derr Nicolas Verfaillie | Régie Afrique Amado Sawadogo et Moussa Diallo | Photos de plateau Stéphanie Jassogne | Responsable diffusion Afrique Salifou Kientega | Coordination Diffusion Afrique Honoré Zongo. Catering : Maïmouna. Une production de l’XK Theater Group et du Théâtre de Poche à Bruxelles. En partenariat avec l'ASBL Comme un lundi, le C.N.A (Cinéma Numérique Ambulant au Sénégal), le collectif Africulturban (Pikine, Sénégal), la Compagnie  théâtrale  la  Colombe  (Ouagadougou,  Burkina  Faso). Avec l'appui de la Délégation Wallonie-Bruxelles, de la Commission  Internationale  du  Théâtre  francophone, de l'Organisation  internationale  de  la  francophonie, du Bureau International Jeunesse, du  Carrefour  International  de  Théâtre  de Ouagadougou (CITO) et le soutien de Canal C (Télévision régionale namuroise).
 
Durée du spectacle : 1h30' sans entracte
 
Critique du Quotidien au Sénégal, décembre 2013 
Affiche
Bande annonce du film
Affiche du film
Contact
Vente