XK Theater Group

XK Theater Group

Dear René,

I sympathise absolutely with what you say about the general situation. The danger of the future are difficult to envisage – people base their expectations on what has happened in the past – perhaps magnifying to take account of the dangers of technological gigantism. But the dangers will different. It is not just that the violently change the natural world and structural social relationships. We change the “self” – the human structure. We shall be different or we shall die. This is absolutely the problem of drama – not to tinker with the present but to create the future by confronting the catastrophe of the present. When we understand what happens in a small room we can understand what happens in history and the world. Brecht is useless – his plays are written on parchment. If only we could radicalise theatre – not push it into more aesthetic, experimental, ritual shocks – but relate reason and imagination in a radical way – then the whole to theatre will changed: plays, directing, acting, designing – and the audience.

Edward Bond, Cambridge, 05.05.05.

 

L'XK Theater Group se montre soucieux de créer des partenariats artistiques à valeur éthique et sociale. Cette attitude prend une coloration politique particulière pour les tournées africaines des spectacles, qui mêlent collaborateurs belges et comédiens ou techniciens locaux. Vu les énormes disparités économiques entre les uns et les autres, il s'agit en effet d'éviter que les relations de la compagnie avec ses interlocuteurs ne s'apparentent à une assistance de type néocolonial. C'est pourquoi il importe que la collaboration culturelle se traduise aussi par un apport économique du partenaire. C'est dans cette perspective que, depuis janvier 2011, l'XK Theater Group a établi un siège de diffusion et de production à Ouagadougou, en collaboration avec des organismes installés en Côte d'Ivoire, au Sénégal, Mali et en RDCongo.

Les projets tournés vers l'Afrique soutiennent les objectifs de L'UNESCO et particulièrement LA CONVENTION SUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES.

L'XK Theater Group mutualise ses énergies et projets pour créer un mouvement coopératif et interdisciplinaire

Cette nouvelle synergie à un titre : VISIONS (PSIAC), la Plateforme Solidaire Internationale Artistique de Création qui propose un axe de travail pluridisciplinaire (stages, des immersions, des workshops, des créations, des débats, réalisation de films documentaires et capsules vidéo...)

2018 trace une nouvelle trajectoire. Nos lignes ont donc bougé, à la fois sur le fond et la forme, sans perdre les valeurs et objectifs, et permettre à L'XK Theater Group, mais surtout aux artistes et leurs œuvres de s’adapter à l’évolution de la société.

Notre plateforme VISIONS (PSIAC) codirigée par Salifou Kientega (codirecteur de l'XK Theater Group) existe depuis 2014, grâce à l'appui de partenaires, dont la Commission mixte WBI - Burkina Faso (programme 2018-2022), la Commission Internationale du Théâtre Francophone (CITF), le WBI et leurs Délégations, le B.I.J (Bureau International Jeunesse), le CITO (Carrefour International de Théâtre de Ouagadougou), l'ASBL Comme Un Lundi, mais aussi l'aide poctuelle de la Ville de Namur et  de "Namur confluent Culture".

Tout cela vise une structuration évidente de l'XK Theater Group au niveau du Burkina Faso et de l'Afrique de l'Ouest, la RDCongo.

 

Trois projets illustrent cette nouvelle trajectoire dite coopérative et pluridisciplinaire.

Le fruit de cette collaboration commence par une création, "VERNON SUBUTEX" coproduite par la Compagnie Hypothésarts, le Théâtre de Namur et l'XK Theater Group, qui s'est jouée en avant-première au festival Découvrez-vous ! le 16 octobre 2016, puis au Théâtre de Namur (grande salle) les 2 et 3 décembre 2016. Nominée aux Prix de la critique 2017, dans la catégorie Meilleure création artistique et technique. "Vernon Subutex" fait partie de la sélection officielle du Festival PROPULSE 2018. Il sera repris au Théâtre de Poche à Bruxelles, les 25, 26, 27 mai 2018.

Ensuite, vient notre dernière création "PARDON", créée au Théâtre Jardin Passion à Namur en novembre 2017. Fin mars 2018, elle partira au Sénégal (RIFAD) et elle sera en tournée ensuite au Burkina Faso dès novembre 2018, dans le cadre de notre plateforme "Visions", un vaste projet impliquant les villes et villages burkinabé. Cette plateforme vient d'obtenir la Commission mixte WBI - Burkina Faso, d'une durée de 5 ans.

Comptons encore la coorganisation de la troisième édition du festival DÉCOUVREZ-VOUS ¡ dans le village de Bois-de-Villers (Namur-Belgique), le tout réalisé en binôme avec le Mesureur cie de Théâtre. La prochaine édition se prépare, elle se tiendra les 28-29-30 SEPTEMBRE 2018. 

À travers ces synergies et créations, un pas important vient d'être franchi. De beaux projets artistiques à dimension pluridisciplinaire, participatifs, dans un cadre international, se dégagent jusqu'à l'horizon 2022.

Ils impliquent au final plus d'une centaine de collaborateurs :  à la fois des artistes, des techniciens, des bénévoles et membres d'associations citoyennes locales et internationales.

Pour nous, l'expérimentation doit s'appuyer sur une connaissance de l'homme et de la société et ne pas ignorer les obstacles. Si l'utopie a un sens dans toute démarche artistique et/ou culturelle et dans la vie en général, ce n'est pas simplement pour prophétiser que, dans un horizon lointain, se dessine la possibilité d'un monde radieux, mais pour inviter à regarder dans le monde actuel, ce qui est en cours de réalisation.

Nos projets sont la meilleure réponse possible et la plus alternative face à cette austérité qui plane sur nos têtes...